Débourrage

Le débourrage … un bien grand mot …

Le débourrage ne doit pas être un moment stressant ni pour le cheval ni pour le cavalier ; ce n’est qu’une étape de la suite logique de l’apprentissage de votre cheval.

La réussite est dans la préparation, le travail au sol, la confiance et le respect que vous avez instauré avec votre cheval. Puis viendra ce petit moment ou vous monterez pour la première fois, un petit moment magique qui transformera votre poulain en votre monture.

Pour moi le débourrage se construit pour passer de ces moments là :

 

 

 

 

A ces moments là :

Peu importe vos objectifs avec votre cheval, le débourrage doit donner les bases solides à la construction de vos futures aventures.

Certains attendent du débourrage uniquement : que le cheval accepte le cavalier aux trois allures.

D’autres que le cheval soit autonome sans main et sans jambe aux trois allures dans la carrière, léger pour tourner , fluide dans les transitions, qu’il puisse passer une petite barre et partir en balade seul ou accompagné.

Ces bases sont très importantes pour ensuite construire le dressage, la mise à l’obstacle, ou l’accès à d’ autres disciplines. Dès le début le cheval peut apprendre à tourner à la jambe, à transitionner au poids du corps et à être autonome et stable dans ces allures sans mains ni jambe. Ainsi vos aides seront plus fines et mieux assimilée quand il s’agira de  varier l’amplitude, incurver, déplacer latéralement etc …

En fonction du niveau de manipulation, du caractère de votre cheval et de l’objectif à atteindre ; nous évoquerons ensemble la durée du travail.

Bien évidemment vous assisterez si vous le souhaitez aux séances, et je trouve très important le passage du relais donc chaque semaine un cours particulier est inclus pour que vous participiez à l’évolution du travail.

Tarif pour un mois avec pension et nourriture incluse :

500 €